Rando V.T.T. Bienvenue dans la rubrique Clues & Canyons.

Introduction

Le VTT, sport ou loisir ?

Le V.T.T., sport ou loisirDe la compétition de descente aux simples promenades familiales, la pratique du VTT décline toutes les sensations, cultive tous les styles et rassemble les générations.

Quelle récompense au bout du chemin lorsqu’on dresse le bilan d’une de ces folles cavalcades entre monts et vallées où l’on se donne l’illusion quelques heures durant de maîtriser un espace sans limite ! Contractures, tétanies ou douleurs diverses pourront bien sûr atténuer au final le plaisir de ces journées conquérantes, sans même évoquer la traîtrise d’une chute malencontreuse, heureusement rare.

Mais il restera surtout dans les esprits une sérénité que seul apporte l’effort physique dans des paysages naturels sans cesse renouvelés, où la découverte est le thème récurrent.

Voilà pour les itinéraires au long cours, ceux où l’on part de grand matin pour surprendre l’éveil du jour encore frileux sous les premières caresses du soleil.

Mais bien sûr, nul besoin d’être expert ou champion pour goûter à la joie de pédaler sur les pistes ou les chemins forestiers, quand une douce déclivité engage à progresser sans être sanctionné par une hausse exagérée du rythme cardiaque. Les jeunes, friands de vitesse et aptes à de surprenantes prouesses sur leur monture fringante, y étonneront bien vite les parents par leur célérité prometteuse.

Aux débutants comme aux experts, un principe s’impose afin de garantir l’agrément et la sécurité de tous les utilisateurs, celui du partage équitable de l’espace naturel avec à la clé une logique priorité aux randonneurs pédestres et équestres, plus lents et donc plus vulnérables que la gent “vététiste”.

Un grand choix de destinations

Un grand choix de destinationsA tous les étages, la nature est là : dès qu’on s’élève au-dessus du littoral urbanisé de la Côte d’Azur, étiré en longueur de Théoule-sur-Mer à l’Ouest jusqu’à Menton à l’Est, on rencontre aussitôt des paysages naturels où il fait bon pédaler, dégagé des contingences de la circulation automobile.

Les pistes forestières offrent bien sûr leur large support roulant, et leur déclivité modérée : on peut y circuler de front en échangeant des impressions ou en rivalisant de vitesse en famille.

Mais les sentiers ou les chemins muletiers sauront aussi séduire le “vététiste” avec leurs tracés tortueux, au revêtement souvent feutré, qui se glissent au fin fond des forêts, escaladant crêtes et cols, franchissant vallons et rivières.

La sélection des 30 circuits présentés dans ce guide n’a pour ambition que de donner aux amateurs de VTT des idées de parcours dans les différents massifs qui forment l’entité “Alpes-Maritimes”.

Cette sélection a été élaborée sur la base de critères techniques compatibles avec une pratique “tout public” ; la majeure partie des itinéraires emprunte des viabilités larges et commodes (routes secondaires, pistes forestières ou agricoles, chemins muletiers).

A chacun ensuite en fonction de son niveau et au gré de son envie d’imaginer des circuits originaux, de débusquer les petites boucles, les descentes audacieuses, les liaisons inter-vallées ou les traversées d’envergure que recèlent à l’infini collines azuréennes, plateaux du moyen pays ou cimes du Mercantour.

Rechercher
Cartographie
Rechercher cartographique
Les randonnées les plus consultées.
Les plus consultées
1. Circuit des Mimosas
2. Circuit des Monges
3. Circuit de l'Authion
4. Tour du Mont-Cima
5. Mont-Macaron
Les randonnées de saison.
Randonnées de saison
Aucune randonnée