Rando Clues & Canyons Bienvenue dans la rubrique Clues & Canyons.

Au cœur des Alpes-Maritimes

Au coeur des Alpes-MaritimesHormis quelques très rares pêcheurs sportifs, nul ne pensait voici encore quelques années à s’aventurer dans les cours d’eau les plus escarpés du moyen et du haut pays, là où un relief dissuasif à souhait repoussait les velléités de tout un chacun.

Pourtant, contre toute attente, une discipline sportive nouvelle allait peu à peu émerger des profondeurs de ces canyons encaissés et obscurs où hier encore personne n’aurait osé poser le pied.

Déjà les spéléologues de l’Audibergue ou du Marguareis avaient amadoué les grandes profondeurs, alors que “tombaient” les dernières grandes voies d’alpinisme du Mercantour, mais les canyons, eux, gardaient tout leur mystère et leur farouche beauté demeurait méconnue.

Jusqu'à ce qu'au début des années 1980...Jusqu’à ce qu’au début des années 1980, quelques aventuriers démunis de tout équipement adéquat se risquent à quelque folle descente dans un paysage sans repère, seulement hanté par la faune sauvage.

Depuis lors, le ludisme de l’activité s’ajoutant au piment de la découverte, tous les vallons les plus secrets, les cascades les plus hautes ou les défilés les plus resserrés sont régulièrement sillonnés par des canyonistes passionnés venus de l’Europe entière et séduits par ces parcours envoûtants où l’on oublie presque le monde terrestre pour se fondre dans la fluidité ambiante.

La pureté des roches lissées par les flots millénaires, du blanc calcaire aux rouges pélites en passant par les calcifications les plus extravagantes où le monde végétal se fait pierre, autant de merveilles que l’œil ébahi du néophyte apprend bien vite à aimer.

Mais le vrai miracle, à présent qu’un matériel spécifique, gage de confort et de sécurité, est apparu sur le marché, c’est aux mouvements de l’eau, à ses caprices et à ses turbulences qu’on le doit : une apesanteur enivrante saisit le descendeur de rivière, de clue ou de canyon, instillant en lui cette communicative frénésie de sauts, glissades et autres acrobaties.

Qu’on ne s’y trompe pas, avant d’être un jeu, le canyonisme monnaye ses charmes et d’aucuns ont malheureusement payé un lourd tribut à la malchance, à une coupable négligence ou à un encadrement défaillant. Le maître mot en la matière, la prudence, s’impose donc avant de se lancer dans cette belle aventure de la fin du XXe siècle.

De l’Estéron à la Roya en passant par le Var, le Cians, la Vésubie, la Bévéra et leurs innombrables affluents, un véritable kaléidoscope de sensations attend les canyonistes : toboggans grisants, sauts annonciateurs de poussées d’adrénaline, rappels audacieux sur le tuf, les mousses vertes ou sous les chutes d’eau, nage dans les tourbillons d’écume, accompagnent la progression au gré d’un relief complice.

Mais on n’oubliera pas que dans cet affrontement passionnel qui dure le temps d’une descente, l’eau, élément divinisé par les Grecs en la personne de Silène, Dieu des sources et des rivières, garde une primauté rappelant l’homme à la modestie la plus élémentaire.

Rechercher
Cartographie
Rechercher cartographique
Les randonnées les plus consultées.
Les plus consultées
1. Clue de la Cerise
2. Gorges de Daluis
3. Clue d'Aiglun
4. Ruisseau de Planfaé
5. Cascades de Louch
Les randonnées de saison.
Randonnées de saison
Aucune randonnée